Fly vs Jerk 7 – EPISODE 4 – Kanalgratis.se

Fly vs Jerk 7 – EPISODE 4 – Kanalgratis.se


Salut à tous, merci de suivre et supporter
FLY versus JERK 7! Je voudrais profiter de cette opportunité pour remercier tous ceux qui suivent
cette compétition, et vous rappeler que le dernier épisode
sera l’occasion d’un live, suivi d’un repas de cérémonie VIP. Les places sont disponibles dans
ce coin. Allez, assez de paroles, place à la pêche. Bienvenue dans le quatrième épisode de
FLY versus JERK 7. Nous sommes le deuxième jour, après le
repas de midi. Les équipes viennent de faire le rapport, et ont découvert que l’équipe CWC détient
les deux points, pour le plus de poissons, et pour le
plus gros. Ce sont les résultats que tu attendais
Niklaus? Nous étions certains d’avoir le point
pour le chiffre. C’est ce qui est bien dans ce jeu,
on ne sait jamais… Il va vraiment falloir que ça morde. 3 kilos pour le plus gros. C’est facile de gagner le point pour
le plus gros poisson aujourd’hui. De toute façon c’est notre plan. On avait déjà le même… ça n’a pas très bien marché. On n’est pas si loin d’avoir un point.
-Ouais, 3,05 kilos… C’est même pas moyen,
c’est un petit poisson. Plus de 4,5 heures de pêche… Regarde le leurre, il n’y a pas
longtemps… Arrête de filmer, ça va déménager
maintenant! Je vais essayer le célèbre
Buster Jerk. Pierre va continuer d’insister avec
le Pig Shad junior. On va voir si on peut réveiller
des poissons un peu plus gros. On va bouger, maintenant qu’il y a du
vent. On va là où nous avons eu beaucoup de
poissons suiveurs hier, on va suivre nos traces pour faire
du chiffre. Allez les poissons… Une touche?
-Non, c’était une pierre. Je me suis fait mal au doigt
-Ah d’accord. C’est là. La cuticule. Ca doit dur d’être Matthias Holgersson.
-Oui. On dirait un singe en colère. Un ongle cassé et pas de gros poisson,
ça çraint… un instant, on dirait que le vent tourne. Euh, je crois que… Non. Trop petit.
-Il pourrait faire plus de 3,05 kilos. On ne sait jamais…
-J’ai lancé 17 245 000 fois… et j’en ai finalement pris un. Pas énorme, mais la touche était belle, il a bien pris le leurre. Il m’a mordu les couilles. Tu devrais te méfier de ces vicieux… à présent, le moment de vérité. Est-ce plus gros que 3,05 kilos? OUI! Nouveau top-fish pour Storm/Shimano, un impressionnant 3,29 kilos…
Félicitations! Ca pourrait changer le jeu, mais… au moins nous sommes dans le jeu
maintenant. Nouveau top-fish de la journée, 3,29 kilos
pour l’équipe Storm/Shimano. Ca doit être la pire journée de
FLY versus JERK… les top-fish n’ont jamais été aussi petits
à ce moment de la journée. Mais quand même, bravo Jesper et Matthias. On mène maintenant?
-Oui! Attendez une minute…qu’est ce que tu
as là, Trumman? Nous avons un nouveau top-fish,
on a commencé à pêcher au Buster Jerk, l’eau est un peu plus trouble,
les poissons sont un peu plus gros. On va finalement voir de la pêche au jerk
dans FLY versus JERK, et CWC a un nouveau top-fish,
3,71 kilos, bien joué! Je dois refaire mon bas de ligne. J’utilise du fluorocarbone Strikewire,
en 90 centièmes, une longueur de 40 cm, je n’utilise pas
d’agrafe pour l’attacher, Pierre vous montrera le noeud plus tard. Voyons comment ça se passe… Encore un peu de temps. Les sandwichs froids, très peu pour nous. De la salade, ces trucs verts sont réputés
sains… des tranches de cornichons… voyons voir. Super bon! On dirait qu’ils sont pas si bêtes… ils ne mordent pas deux jours de suite. Je ne pense pas qu’on les ait tous pris
hier, ils étaient difficiles. C’est vraiment un temps à brochets. On y croit plus avec le vent, on ne voit
pas les poissons… Et les poissons ne peuvent pas nous voir
comme en aquarium, c’est bien plus confortable. Je vais changer de mouche, le temps
à changé, nous avons un joli vent, tout semble très prometteur. On a juste besoin de trouver la mouche
qu’ils veulent prendre… je vais mettre une de mes préférées, blanche, rouge et bleue,
on l’appelle la “tricolore”. Il y a un petit rattle. Voyons si ça marche…
j’ai bon espoir. Je n’aurais jamais cru ça…
ce matin c’était calme et sans vent, on a pris 6 brochets en deux heures, maintenant le temps est parfait,
du vent, des nuages et tout, et on n’a pas pris un brochet en 4 heures. J’ai juste eu une touche…
WTF? On sait tous à quel point ça peut être
frustrant, quand la pêche ne se passe pas
comme prévu. La pêche n’est pas lente pour
tout le monde, et CWC s’en sort vraiment bien avec
les chiffres. Ils ont déjà 44 brochets à 13h. Le Pig Shad junior sur flex-head de 7 gr
fait le travail. Vision Suède a également un bon nombre
de prises, mais ils sont toujours derrière CWC. Chaque brochet est important, en ce
moment. On a vraiment besoin de celui-là…
et de beaucoup d’autres. On en prend rapidement, je crois que c’est
le 32 ème… pas le temps de se reposer. Cette heure est passée vite.
-Très vite. 8 poissons pour cette heure,
9 pour l’heure dernière… Je vais en prendre 10 de plus. Je pêche avec un wobbler très bruyant, peut-être pas pour prendre un poisson,
mais pour les activer, pour les faire bouger un peu. Le soleil se montre finalement, avant la tempête supposée arriver demain. On espère que ça va augmenter nos chances
de prendre un poisson. Je vais vous montrer comment j’attache
mon bas de ligne, du fluorocarbone Strike Pro,
90 centièmes. Un noeud très facile…on a besoin de ça
quand il y a du vent ou de la pluie. C’est un noeud très simple et
très solide. On prend le fluoro et on fait une boucle, on passe dedans une fois, puis une deuxième fois. Le but est de faire un huit avec ça. On tire un peu, et on le voit,
j’ai fait un huit. Après on prend la tresse… sur le 8, il y a comme un pont au dessus. Il faut mettre le 8 comme ça,
et pas vers le bas. Avec la tresse on passe par dessus,
c’est important, puis en-dessous, dans la seconde boucle. Maintenant on prend 30 centimètres, on serre le fluorocarbone, maintenant je peux commencer mon noeud. La canne doit être en tension. Je mets mon pied dessus,
maintenant on peut finir le noeud. On fait un noeud simple,
je le fais lentement pour vous… Après le premier, on peut aller un peu
plus vite. J’en fais 20. C’est un bon noeud car on n’est pas obligé
de regarder ce qu’on fait… vous pouvez regarder autour si vous
dérivez, repérer les roches… c’est un noeud simple. Il est important que toutes les spires
soient très serrées sur le 8. Je ne connais pas le nom de ce noeud, j’en ai essayé beaucoup, certains
ont l’air beaucoup plus propres, mais c’est des noeuds à faire chez soi,
devant la télé, pas à la pêche… celui-là est facile, rapide, et très
solide. Je resserre encore le 8 pour être sûr… j’ai juste à couper l’excédent de fluoro,
et la tresse. On voit le noeud fini, la tresse est sur
le même axe que le fluoro, c’est ce qu’on recherche, on vérifie…
c’est bon, il est bien serré. Magnifique noeud…je ne sais pas si c’est
si facile et rapide… mais tout est facile quand on sait,
pas vrai? Pyry tient quelque-chose, après des heures
de bredouille… mais attendez… Une perche! On va toucher le leader quand même. Est-ce que tu peux mettre l’ancre? Quand on pêche le brochet, on peut aussi
prendre des perches et des sandres, dans ce type de lac. C’est ma plus grosse perche à la mouche. Elle mesure 37 ou 38 cm. J’attends toujours les brochets! Elle aurait fait un bon vif. Il doit y avoir un brochet dans le coin…
-Il devrait. On ne voit plus les poissons suivre, mais on dirait qu’ils mordent mieux.
-Oui. On est à deux sur deux…pas de suivi,
pas de touche, mais on en sort deux… Espérons que ça démarre, on a besoin de… Touche le leader s’il te plaît! Oh il s’est décroché! Le danois est en mode “speed”. Si on ne s’endort pas sur les
dernières criques, on pourrait être juste derrière eux… mais ce n’est sûrement pas le cas
-Je ne pense pas. L’heure précédente, nous avons pris 21
poissons, ça nous en fait…65. On a 65 poissons mon pote.
-C’est cool! Le plus gros est toujours à 3,71 kilos. Ce n’est pas assez. Ok, je pense qu’on va faire ça:
on en prend 70, et on devrait tenter de continuer ici,
pour arriver à 80 ou 90 poissons. Je pense que 70 c’est assez pour battre
les moucheurs, et on pourrait pêcher un peu plus profond, essayer de prendre un gros poisson
-Oui bonne idée. On monte à 70. Oui, il ne faut que 5 poissons.
On va voir! Nous avons choisi cette baie, le vent
souffle vers l’intérieur, nous avons trouvé les poissons
sur la droite, nous avons pêché sur 1 kilomètre, la même
zone, quand on trouve les poissons on descend
les talons, et on insiste à cet endroit, puis
on dérive, on retrouve des poissons, on s’arrête, et on matraque. Les leurres restent dans l’eau, et on
cherche les poissons. Nous avons encore 3 heures, et c’est le bon moment à présent,
entre 14 et 16h… on va voir. Notre rapport de 14h. Nous ne sommes pas fiers du tout mais
d’après ce qu’on sait, on mène. Grâce à un poison de 3,29 kilos. On dérive sur des pointes, près des eaux
profondes, on cherche des poissons actifs,
qui se déplacent autour des structures, pour trouver des proies. Pour l’instant on en trouve, mais ils
ne font que pousser les leurres. On sent le leurre s’arrêter, on essaie
de ferrer, mais ils ne mordent que l’arrière
du leurre. 39?
-Oui 39. Ce n’est pas si mal!
-Oui mais il faut accélérer. Le temps devient très bon pour le brochet, avec du vent du Sud-Est, à 4 ou 5 mètres
par seconde, c’est un bon temps pour le brochet. On doit juste prendre tous les suiveurs
qu’on a vu ici… Oui, tout nettoyer. L’équipe de nettoyage!
-Et en prendre un gros dans la foulée. Je suis sûr qu’on va le faire. Il y a des ablettes, on n’avait jamais vu
autant de ces poissons ici… Ils ne sortent jamais aussi loin. Troisème fois! J’ai un suiveur. Oh merde! On ne peut que continuer à faire
du chiffre, et espérer qu’on trouve un gros poisson.
-Oui, c’est tout ce qu’on peut faire. 24 pour nous, 28 pour eux…
rien n’est fait, ils peuvent continuer comme ça toute
la journée, un de nous finira derrière, espérons que…
-ça soit CWC. Pour l’instant ça va bien, mais il faut
qu’on reste ici, si on veut avoir une chance. Il nous faut au moins 50 poissons…
-Oui, et on n’a aucun moyen de savoir. Leur pêche peut continuer comme ça, et même si on est super bons et chanceux,
on peut en avoir 65, et eux 66. Il n’y a aucun moyen de savoir. Il faut pêcher comme des fous
et garder espoir, jusqu’au bout. On va être vidés à la fin, avec toute
cette tension… Tu es Thomas le terrible, en ce moment! Appelles-moi comme tu veux, tant que
c’est en rapport avec la pêche. Mais ne rentre pas dans le
“tu me la tiens et je te la tiens”, c’est pas le moment…on verra après. Et ne t’excite pas comme ça… Ces suédois…trop larges. Pas de poissons dans le coin…
-Non…on devrait bouger. On va ailleurs, j’ai envie de sortir
de la soie. Tuomas et Pyry n’ont pas pris
le moindre poisson, excepté une perche, en plus de 4 heures. C’est parfois comme ça, surtout quand
on recherche un gros poisson, et qu’on ne joue pas à domicile. Nouvel endroit… place à la pêche. J’aime utiliser ce panier à soie. Il n’est pas attaché à la hanche,
je le mets sur ma jambe. Comme ça il est plus bas. Je mets d’abord ce strap, puis j’utilise
une vieille ceinture. Je l’enroule deux fois autour de ma
jambe, et comme ça le panier est beaucoup plus
bas. Je peux mettre la soie droit dedans, je n’ai pas besoin de lever les épaules,
ce qui me fatiguait trop. C’est très facile, et une bonne façon
de l’utiliser. Quand je strippe la soie, elle va
directement dans le panier. C’est malin! J’imagine qu’il y a une raison pour que
tu soies manager chez Vision… Pierre, vous faites quoi? Nous avons beaucoup pêché cette partie
de la baie, nous avons décidé de changer de côté…
merde, raté. Il y a encore des poissons ici,
moins que de l’autre côté, mais on continue de prendre du poisson,
c’est cool. Poisson! Je n’arrive pas à croire le nombre
de poissons pris par Pierre et Stefan. 71 brochets pour l’instant. Ce qui est encore plus dur à croire,
c’est que cet après-midi, aucune équipe n’a pris de poisson
plus gros que 3,71 kilos. Surtout quand on pense que ce sont eux
qui ont choisi les spots! Montre nous un gros poisson, Niklaus,
s’il te plaît! On sait que tu peux le faire. Bon, ce n’est pas un gros,
merci quand même. Ma mouche “perroquet” marche très bien. J’aime le nouveau flashabou, la queue
souple dorée. On dirait que ça le fait! 15h03, on galère toujours, on quadrille l’eau autant qu’on peut, là on pêche avec de gros leurres
ramenés lentement, avec des twitchs… mais on galère à mort. Je vais changer de leurre, j’en ai pris
beaucoup avec celui-là, il est mort, j’en mets un autre. J’utilise une Flex-head de 7 grammes,
parfaite pour le Pig-Shad junior. Il nage un peu plus profond,
et il conserve une action lente. C’est facile à visser, on appuie et on
tourne. Il est prêt à pêcher, on peut mettre de
la glue, pour que la tête ne tourne pas. On enfonce les clous, comme ça,
j’aime bien piquer les hameçons, et c’est prêt à prendre du poisson. Pyry tient un poisson…montre nous
un brochet mec! Oh, sérieux? Je fais “Perch pro”! Tu es dans la mauvaise compétition. C’est Perch Pro, ou Fly versus Jerk? Je ne me souviens plus vraiment. C’est un poisson maigre, qui mesure
41,5 cm de long. Un joli poisson. On a besoin de brochets! Ca c’est de la nourriture pour nos
brochets… Il nous faut les gros. Ils mordent pour de bon… Effet boule de neige ou je ne sais quoi. Le temps est maintenant parfait…
-Ouais! Un petit courant et du vent… C’était le numéro 60 Thomas!
-Oui. Le numéro 60! Je viens d’en rater deux de suite.
Allez! [email protected]#$%^& (truc en danois) Il y a beaucoup de fourrage sous le bateau
on voit de gros échos autour. Pour l’instant, pas de poisson de plus
de 3,3 kilos. Je dirais comme un de mes amis…
“Je ne le crois pas!” On sait tous à qui tu pense, Jesper. D’ailleurs, ça serait le bon moment pour
que Trumman dise exactement ça. Il vient de se prendre dans le
moteur électrique. Un accident, les amis… J’étais accroché dans une branche,
le vent s’est mis à souffler, avec le vent on a dérivé sur la ligne… on doit réparer ça et sortir de là. Vision Suède a enfin réussi à piquer
le brochet numéro 60. Pensez-vous que ça soit assez pour
voler le point? Je trouve dur à croire que 60 ne soit
pas suffisant, mais on ne sait jamais. Ca l’est si leur pêche a ralenti.
-Augmenté ou ralenti, pas moyen de savoir. Voici la situation: il ne reste plus qu’une heure, environ. La mission est accomplie, nous sommes venus dans cette baie pour
faire du chiffre, nous avons plus de 70 poissons
à présent, donc on est assez confiants.
-Oui je pense. On ne sait jamais mais je pense. On ne peut pas faire plus aujourd’hui, on espère gagner un point pour le chiffre, et pour demain on a un autre plan. On va au Sud, on va pêcher en profondeur, et on va pêcher des gros! Voilà notre plan. Demain, on va prendre un
très gros poisson. Ok?
-OK. Ca a l’air d’un super plan, et pour
l’instant, vos tactiques marchent bien. Ils ont eu un point le premier jour, et à une heure de la fin, ils ont les deux
points, le plus de prises et le plus gros poisson
pour ce deuxième jour. Leur seul problème serait que quelqu’un
prenne un poisson de plus de 3,71 kg. Vision Finlande tient leur premier brochet
depuis un long moment. Le plus beau de la journée. Je te tiens. Petit, mais le premier de l’après-midi.
De très belles couleurs. 1…total 7. Le plus gros est un monstre de 2,2 kilos. Tout le monde manque de temps, et pour
chaque minute qui passe, les chances de prendre le nouveau record
du jour diminuent. Jesper et Matthias insistent sur le lac
comme si il n’y avait pas de lendemain, essayant différentes places, leurres,
animations… mais les brochets semblent garder
le bec fermé. La journée n’est pas finie, et tout peut
encore arriver. Il n’a jamais été possible de changer
le résultat de Fly versus Jerk. C’était beaucoup plus gros… C’était un gros poisson. Ce n’est pas le moment de rater les gros.
Allez! Un gros?
-Oui! C’est celui qu’on doit attraper mec! C’est gros?
-Pas sûr, il est dans les herbes mais… il fait plus de 3 kg. C’est un beau poisson. Quoique tu fasses, amène celui-là dans
l’épuisette, et on sera sûrs d’avoir le nouveau record
de la journée. Pas de poisson perdu cette année. Je n’ai pas les nerfs pour cette merde.. Ce n’est jamais fun de perdre un gros,
mais maintenant, ça serait un désastre. Ne fais pas comme l’année dernière,
Thomas. Merde, il est gros. On n’a pas les talons descendus?
-Si…ils sont relevés maintenant. Allez viens…relax. C’est un poisson de 10 kg. Tu crois?
-Ca pourrait. Je ne pense pas qu’il soit si gros que ça.
-Si…regarde. Non pas dans les roseaux! Pas les roseaux! Merde, tu peux reculer?
-Pour le sortir? Il est dans la bordure de roseaux. Merde c’était juste… Recule. Mets-lui la pression. Elle est encore dedans…
-Tu la fais sortir? Oui!
-Je descend les talons. Merde, c’était vraiment juste. Cette fille fait vraiment travailler
Thomas, c’est certain. Ce poisson joue avec nous. C’était son dernier tour. Ce poisson jouait avec nous. Quel combat difficile! Je ne me suis jamais donné autant de mal
pour un brochet! Dans les roseaux, autour du talon… Bien joué Thomas Sorbik, il ne fait
peut-être pas 10 kilos, mais c’est définitivement le nouveau
record du jour, et quel incroyable combat! Jetons un oeil dessus. Il est beau, joli travail! Près de 8,5 kg?
-On la mesure vite fait. On veut tous savoir son poids pas vrai? On le garde quelques secondes, car
le rapport est proche. Elle va repartir direct. C’est exactement ce qu’il nous fallait, faire du chiffre, et un poisson correct.
-Génial! C’est presque la fin,
il fait de plus en plus sombre, on prend encore quelques poissons, mais rien d’aussi fou que les heures
précédentes. Il y a beaucoup de vent, on va passer
en mer, on doit traverser ce petit endroit, j’imagine qu’il y aura de grosses vagues,
on va voir. Je pense que ça passe, mais ça va être
rude. On doit penser au voyage jusqu’au
nouvel endroit, pour les gros poissons. Je pense que c’est à 3,5 heures de route. On doit penser à ça, dormir, trouver un
endroit pour dormir. Il est presque 17h
-Dans une minute. On va faire le dernier rapport,
le téléphone sonne. On a combien?
-67 poissons…on en voulait 70. Peut-être après 17h. J’ai l’impression que ça ne changera plus
rien. Je sais, sûrement pas.
-On le saura dans une minute. Allo, ici l’équipe Vision Finlande, nous avons 7 poissons,
le plus gros pèse 2,2 kilos. Ici l’équipe Storm/Shimano, nous avons 4 poissons,
le plus gros pèse 3,29 kg. Ici l’équipe CWC, nous avons 80 poissons. Combien?
-80! le plus gros pèse 3,71 kg. Je n’entends rien, désolé,
combien CWC? 80 poissons, le plus gros 3,71 kg. 3,71 ok…Ici Vision Suède, nous avons 67 poissons, et le plus gros… 7,9 kg. Vu ton sourire, ça se finit bien! On a le point pour le nombre. Merde…”Répètes?” c’est pour ça! C’était juste.
-Oui, mais on l’a fait! Les moucheurs ont fait un bon travail.
-Ils sont bons. Ils en ont un de 7,9… on n’a pas
atteint ça. Même avec du succès, 7,9 kg c’est fort.
-Oui, ils ont bien joué. 7 poissons… ils en ont juste 10 fois plus que nous. Juste 10 fois plus. Tu imagines ce que ça aurait fait si
on avait pris ce poisson? On aurait tout gagné.
-Ouais… Une heure pour changer la donne? On va le faire.
-Et sinon, demain on pêche pour l’honneur. On doit juste prendre les deux points
demain. Si ils prennent le plus gros poisson,
ils gagnent. On joue la place avec CWC, et ils ont
le plus gros. Ils en ont 80, une longue route à faire… Sauf si ils vont ailleurs demain. Si ils sont malins, ils vont chercher
un gros poisson demain. On doit les battre à la taille…8,26 kg,
pour pouvoir les battre. On pourrait…
-Et si on avait deux “big fish points”? ça ne change rien, il y a les points,
et le plus gros poisson. Oui, ils ont deux points, et nous aussi. Bien sûr ils pourraient nous rattraper
sur la dernière demi-heure… Pas moyen. Et nous, passer de 67 à 81?
-Aucune chance. On devrait en rester là…
-On peut rentrer, oui. C’est une égalité! Tu vois, Niklaus Bauer doit se décomposer. Il était tellement sûr de prendre
deux points. J’imagine oui…j’aimerai bien voir
sa tête. C’est lui qui t’a fait répéter? Oui je crois que c’est Niklaus..”.80?
combien?” Quelqu’un m’a demandé plusieurs fois…
et oui, 8-0, 80. 2 partout! Ils ont fait un beau travail,
80 poissons… C’est le deuxième meilleur score dans
Fly versus Jerk. Oui, et j’aime leur stratégie. Ils ont sûrement cherché un gros poisson
le premier jour, et du chiffre le second. Ils en ont pris combien hier? 6 ou7?
-Oui Et ils ont changé d’endroit, cool. Ils ont dû chercher les gros dans
une rivière par exemple, ils l’ont eu, et ils ont cherché
le chiffre… Bon travail Trumman!
-J’aime pas, mais il mérite le respect! Oui, respect! Respect à vous deux, CWC et Vision Suède,
vous avez bien pêché aujourd’hui. Ce n’est pas le cas de Storm/Shimano, qui essaie de se rattraper avec
un gros poisson. Pour faire court, ils ont échoué. Voyons les scores finaux du deuxième jour
de Fly versus Jerk 7. CWC a pris le plus de brochets, avec le nombre impressionnant de
80 poissons. Bien joué, Stefan et Pierre. Il a longtemps semblé que le point du
plus gros poisson leur reviendrait aussi, avec un poisson de 3,71 kilos, jusqu’à ce que Thomas Sorbik en prenne un
de 7,9 kilos au dernier moment. On leur donne le point du gros poisson. Ca fait 1 point pour Vision Suède
et 1 pour CWC, et un total de 2 pour Vision Suède, 0 pour Storm Shimano, 0 pour vision Finlande, et 2 points pour l’équipe CWC. Ca semble sombre pour les deux équipes
en bas du tableau, mais tout peut arriver le troisième jour, et on a vu plus d’une fois un poisson
changer la donne le dernier jour. Ne ratez pas l’épisode 5 de
FLY versus JERK 7, qui sortira dans une semaine. Abonnez vous à notre chaîne, et réservez
votre place pour la grande finale et la fête d’after
le 18 Mars. Regardez l’épisode final avant
tout le monde, assistez aux réactions des compétiteurs, quand ils découvriront le résultat final. C’est l’heure du bêtisier… La tactique pour la dernière,
après le rapport… prendre un poisson! même un petit. Prendre un poisson. Finlande style! On verra Pyry et Tuomas, à Stockholm
au printemps 2016. Ils feront la fête en mode finlandais. Si on continue comme ça, nous ça sera
“Looser style!”

53 thoughts on “Fly vs Jerk 7 – EPISODE 4 – Kanalgratis.se”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *